Coin enfants

La crainte des traitements dentaires remonte souvent à l’enfance, c’est pourquoi nous nous efforçons de rendre l’enfant confiant et le plus à l’aise possible lors de sa première visite. Cette première rencontre avec votre enfant nous permet de développer un lien et lui permet d’apprivoiser l’environnement dans un contexte de jeu.

La première visite devrait avoir lieu vers l’âge d’un an pour permettre aux professionnels dentaires de déceler certaines problématiques dès qu’elles apparaissent mais surtout pour permettre à votre enfant de bien apprivoiser cette rencontre. De plus, lors de cette visite l’hygiéniste vérifiera le brossage des dents de votre enfant et pourra vous donner une foule de conseils pratiques adaptés à votre enfant pour lui prodiguer de bons soins dentaires.

Pour bien préparer votre enfant à son rendez-vous, donnez-lui une idée générale de ce qui l’attend et allez-y d’exemples simples. Il est important de stimuler son enthousiasme et sa curiosité. Surtout évitez le mot piqûre! Rien ne fait plus peur à votre enfant. Nous disposons de techniques pour que votre enfant ne sache et ne ressente l’anesthésie. Tout le rendez-vous se fait dans le jeu. De plus, l’enfant ressent vos inquiétudes et votre stress et votre comportement influenceront grandement sa collaboration lors de ses visites chez le dentiste. L’idéal pour votre enfant est de prévoir un rendez-vous le matin puisque, à ce moment de la journée, il est reposé, attentif et qu’il fait preuve de plus de patience. Toute cette façon de préparer votre enfant favorise la réussite et la collaboration de votre enfant au rendez-vous qui l’attend.

Les premières dents de votre enfant apparaîtront entre l’âge de 4 et de 7 mois. L’éruption des dents primaires peut parfois passer inaperçu alors que pour certains enfants elle s’accompagne de malaises ou même de douleur. Voici quelques symptômes qui peuvent être associés à l’éruption des dents primaires : salivation abondante, mordillement, irritabilité, joues rouges, gencives rouges ou enflées et sommeil difficile. Le frottement délicat des gencives et la prise d’un anneau de dentition peuvent soulager certains symptômes. Les malaises causés par l’éruption nécessitent rarement la prise de médication ou un suivi médical. Toutefois, si votre enfant présente de la fièvre, vous pouvez le soulager avec un antipyrétique.

L’éruption des dents peut être très variable. Certains nouveau-nés peuvent parfois avoir 1 ou 2 dents, alors que d’autres enfants n’auront des dents qu’à partir de l’âge d’un an. Voici la séquence d’éruption habituelle des dents primaires.

  • Incisives inférieures (6-12 mois)
  • Incisives inférieures et supérieures (6-12 mois)
  • Incisives latérales inférieures et supérieures (9-13 mois)
  • Premières molaires (13-19 mois)
  • Canines (16-22 mois)
  • Deuxièmes molaires (25-33 mois)

La succion chez le nouveau-né est un phénomène tout à fait naturel car il s’agit d’un réflexe de survie. Après l’âge de 6 mois cette habitude devient davantage une habitude qui calme le nourrisson. Il est important de savoir qu’après l’âge de 3 ans, l’enfant ne devrait plus être dépendant de sa suce, de sucer son pouce ou de téter une « doudou ». Ces habitudes poursuivies au-delà de cet âge peuvent occasionner des malformations de l’arcade dentaire, des malpositions dentaires, des difficultés au niveau de la déglutition ou même certains troubles de la parole. Finalement, les suces orthodontiques ne sont pas moins dommageables pour ce type de problématique.

Certains trucs peuvent aider l’enfant à abandonner sa suce tel que restreindre l’usage progressivement, faire un tableau de motivation indiquant son progrès et le récompenser, couper progressivement le bout de la tétine par tranche ou finalement le motiver pour qu’il décide lui-même de s’en débarrasser. Peu importe la méthode utilisée, il est important de rester ferme si l’enfant redemande sa suce, mais d’éviter de le chicaner ou même de le punir. Avec beaucoup d’efforts votre bébé franchira cette étape importante vers la vie de jeune enfant.

Cette technique consiste à appliquer dans la région plus creuse d’une dent ayant fait récemment éruption, une mince couche de vernis visant à faciliter le nettoyage de celle-ci et ainsi prévenir le développement de la carie sur les dents permanentes.

Il faut tout d’abord savoir que les fluorures sont une composante naturelle de l’émail. Le fluor est essentiel à la formation des os et des dents comme plusieurs autres nutriments tel le phosphore et le calcium. Il existe plusieurs sources de fluor dont l’eau, les dentifrices et les rince-bouches, les suppléments de fluor, certains aliments et finalement l’application lors des visites chez le dentiste. Le fluor appliqué de façon topique par votre hygiéniste agit sur les bactéries de la carie présentes dans la plaque dentaire. Le fluor diminue ainsi le potentiel d’action de ces bactéries en inhibant le relâchement d’acide et en favorisant la reminéralisation de l’émail. Il est à noter que le fluor joue un rôle bénéfique dans la prévention de la carie en combinaison avec de bonnes méthodes de brossage pour retirer la plaque dentaire et un contrôle des aliments cariogènes. Toutefois, l’apport quotidien de fluor doit être fait avec prudence pour ne pas occasionner d’effets indésirables tels que la fluorose dentaire ou autres pathologies osseuses. La fluorose dentaire se manifeste par un développement anormal de l’émail des dents lors de leurs formations, ce qui provoque l’apparition de taches blanches à la surface des dents permanentes.

Une bonne alimentation va de pair avec une bonne santé bucco-dentaire. Il faut faire des choix judicieux pour que cette bonne habitude n’ait pas des conséquences négatives sur la santé dentaire.

Une fois que les dents sont en bouche, elles sont susceptibles à la carie dentaire. La carie dentaire est causée par le sucre présent dans l’alimentation et l’action des bactéries présentes dans la plaque dentaire. Lorsque du sucre est présent en bouche, les bactéries le transforment en acide qui attaque alors la surface de la dent. Il est donc important de savoir que le lait et le jus de fruits contiennent tous les deux du sucre. Le bébé ne doit donc pas aller faire son dodo avec un biberon.

Téléphone: 819.843.8440
Fax: 819.843.4979
2 rue Principale Est
Magog, Québec, Canada